En Promo sur Amazon

Vidéo RoboDog : le chien surnaturel – Film COMPLET en Français (Famille – Enfants)
Je m’appelle Tyler Austin. Voici mon chien. Il s’appelle… “Chien”. Ça sonne bizarre,
mais quand j’étais petit,
je l’appelais comme ça. Mes parents ont fait pareil. Chien vit avec nous depuis… très très longtemps. On adore faire des trucs ensemble. Il aime jouer à la balle, courir après les voitures, creuser des trous dans le jardin. Il sait faire des sacrés tours. On dit :
“Le chien est l’ami de l’homme.”
Le mien n’est pas seulement
mon ami,
c’est mon meilleur ami ! Rien au monde
ne pourrait le remplacer.
Joyeux anniversaire
au meilleur chien du monde.
Zut ! J’ai mal écrit “anniversaire”. Ça t’a pas croqué ? C’est terminé. Au lit, maintenant ! Minuit sept ? Ça y est ! C’est ton anniversaire. Donc, je peux te donner ça. Allez, Chien. Bon anniversaire, mon pote. Je t’aime. Bonjour, Chien. Je sais. Tu veux sortir, pas vrai ? Demande à maman. Hé, maman ! – Bonjour.
– Bonjour. – On a un visiteur.
– Bonjour, toi ! – C’est son anniversaire.
– Oh, c’est vrai ! Joyeux anniversaire. Sors-le,
qu’il puisse faire ses affaires. – Je vais faire le petit-déjeuner.
– Il est tôt. Trop tôt. Réveille-toi, chéri. Il faut réparer cette échelle. Oui, chérie. Tom, tu peux ranger tout ça ? Le petit-déjeuner est prêt. Je vais trouver la solution. Tu verras ça plus tard, OK ? Chien ! Merci, bonhomme. Tu sais quoi, chérie ? Tu vas être fière. On parle de moi en 1ère page. Je suis déjà fière de mon génie. Tyler est levé ? Apparemment, non ! Chien, tu vas le chercher ? Encore quelques minutes. Tiens, va jouer avec ça. D’accord. Je me lève. Pas à table. Je peux rester à table ? Je serais si content ! – Et c’est mon anniversaire.
– Tom ! Écoute ta mère. Désolé, mon pote.
Descends. Parle-nous de ce projet secret. Ça roule. C’est quoi ? C’est une surprise. Très malin. C’est une vidéo. Je la montre ce soir. Je pourrais prendre ton projecteur ? Bien sûr.
Il est dans le grenier. Je file au bureau. – Ne sois pas en retard.
– Promis. – Pareil.
– Promis. Je peux ? Vas-y. Je pourrai boire du soda
à midi ? Pas de problème. Je peux louper l’école ? Bien sûr. Petit malin ! Prépare-toi. D’accord.
Allez, bonhomme ! Tyler ! Je suis dans le grenier. Je cherche ton projecteur. Allez, on va être en retard. J’arrive ! Moins fort.
J’arrive pas à réfléchir. Allez, Chien ! On y va. Dépêche-toi, Tyler ! – J’arrive, papa !
– Pas trop tôt. – Tu l’as trouvé ?
– Oui. Super. – Tu as remonté l’échelle ?
– Oui. En voiture, fiston ! C’est parti ! Tu travailles sur quoi ? Tu peux garder un secret ? Non. C’est une source d’énergie qui se recharge toute seule
grâce à la cinésie. En gros, c’est une super batterie
auto-rechargeable. Ah, je vois. Je travaille sur des ciseaux
à énergie solaire. Ah oui ? Plutôt que d’utiliser les mains, ils utilisent le soleil ? Il y a toujours besoin des mains, mais le moteur peut aider. Je vois. C’est quoi ? C’est un robot. Si mes calculs sont bons, une fois la super batterie installée, comme ceci… il n’y aura jamais de panne ! En théorie. Bon. Faisons un test. Lunettes de sécurité. C’est brillant. Très brillant. Du calme. – C’est normal ?
– Non. Fais quelque chose. Lâche-moi ! Je retourne à mes ciseaux. Nom d’un petit robot ! Ça aurait marché
si ça n’avait pas explosé. M. Willis.
Je me remets au travail. Eh bien, mon cher… Tom Austin. C’est ça. Tom ! Comment ça va ? Ça va, M. Willis. Qu’est-ce qui vous amène ? Comme chaque mois,
je fais mon petit tour pour voir où va mon argent. Des trouvailles ? Des ciseaux à énergie solaire. Quoi ? Barry Melch. Je connais Belch. Melch. Pourquoi gémissez-vous ? – Voici…
– Des ciseaux solaires. Des ciseaux solaires ? Nous sommes
chez Epic Industries, pas chez “Pas-vu-à-la-TV”
Industries. – Mais…
– Retournez au travail. Allez faire le ménage. C’est bien le travail d’un assistant. Oui, monsieur. Alors… Qu’avez-vous
pour moi, Tom ? Et ne me dites pas :
“Une spatule à énergie solaire” ! Monsieur… Arrêtez. Je le répète. C’est effrayant. Ça n’a rien à voir. En fait… C’est une super batterie
auto-rechargeable. Belch ! C’est vrai ? Une batterie auto-rechargeable ? C’est ça, monsieur. Génial ! Je savais
que vous étiez un génie. Vous êtes la meilleure chose
qui soit arrivée à cette entreprise ! La batterie est prête ? Presque ! Il y a juste…
quelques problèmes de surchauffe. Superbe ! Un investisseur japonais
vient lundi prochain. On va lui faire
une petite démonstration. Lundi ? Ne gâchez pas tout. À lundi ! Nom d’un petit robot ! Lundi… Bonjour ! Bonjour, Bill. Ça va ? Super. Salut, Tyler. Salut, Chloé. Prêts pour la fête de Chien ? Oui, M. Johnson. Tu peux ranger ça
et faire sortir Chien. Vous viendrez ce soir ? Bien sûr. On a hâte. J’en connais un qui est impatient. – Qui ?
– Chien. Il aboyait comme un fou ce matin. Vraiment ? C’est étrange. À plus tard. Prêt pour la fête ? Chien ? Chien !
Tu es prêt pour… Chien ! Maman ! – Salut.
– Salut. C’est horrible, chéri. – Comment va-t-il ?
– Il est dans le grenier. J’ai essayé de le faire descendre.
Il fait 40°c là-haut. J’y vais. Tyler. Salut, fiston. Tyler. Je sais que ça fait mal. Viens en bas, on peut en parler. D’accord ? Il est venu chercher son jouet. Je ne sais pas
ce qui s’est passé. J’avais remonté l’échelle,
j’en suis sûr. Je sais, fiston. Je te jure que je l’ai fait. Écoute, Tyler. Ce n’est qu’un accident. C’est un accident.
Ce n’est pas ta faute. Je ne peux pas le laisser. Je vais m’en occuper. Viens par là. Allez. Mon Dieu. Je suis vraiment désolé. Allez. On descend. Allez, mon grand. Oh, non ! Chérie, je ne me suis pas réveillé. Ma présentation a lieu aujourd’hui ! – Zut !
– 8h27. Comment ça se fait ? C’est Chien
qui nous réveillait avant. Où j’ai mis… Il faudra mettre un réveil. Oui… Bisous, chérie. – Souhaite-moi bonne chance.
– Bonne chance ! C’est mon sac ! Merci. Ça va aller. Nom d’un petit robot ! Alors, ça marche ? Ça a l’air de marcher, Barry ? Ça surchauffe encore. – Un donut ?
– Merci. – Je n’ai pas petit-déjeuné.
– C’est pas bien. Le donut du matin est essentiel. En fait, je n’ai pas beaucoup dormi. Notre chien est mort ce week-end. Comme c’est triste. Quel âge avait-il ? Onze ans. J’avais un poisson rouge. Il est mort accidentellement
dans les WC. Mes parents l’ont remplacé.
Je n’ai rien remarqué. Jusqu’à aujourd’hui. C’est une histoire étrange. Je me remets au travail. – Merci pour le donut.
– De rien. Je dois tester cette batterie
avant que M. Willis… Tom ! M. Willis, vous êtes bien matinal. J’avais trop hâte de présenter mon employé préféré à mon client japonais préféré. Voici M. Sato. Bonjour. Good Morning. Vous avez quelque chose
à montrer ? Je peux vous parler en privé ? Juste une seconde. Je ne suis pas sûr que ce soit prêt. C’est prêt, oui ou non ? C’est très différent ! Très différent. Il serait plus prudent
de faire d’autres tests avant la démonstration. Vous auriez pu les faire ce week-end. Ça fait combien de jours ? – 3 jours.
– Vous aviez assez de temps. Je comprends, M. Willis. Ce n’est pas
une bonne excuse, mais… Mon chien est mort
vendredi dernier. Très bien. Pas de problème,
je comprends. Vraiment ? Vous voulez me faire passer
pour un imbécile auprès de mes clients. S’il y a une chose
que je déteste, c’est de passer
pour un imbécile. Il déteste ça ! Jérôme, rejoignez Belch,
voulez-vous ? – Ce n’est pas mon intention.
– Vraiment ? Dans ce cas,
vous n’avez pas intérêt à échouer. Alors, est-ce que c’est prêt ? En théorie. En théorie,
vous avez toujours un emploi. Allumez-la. Oui, monsieur. Pardon, M. Sato,
juste un petit débriefing. Bon, messieurs ! Vous allez voir une source d’énergie
aussi puissante que 25 batteries automobiles. Elle a la capacité de se recharger par son propre mouvement. Merci d’ajuster
vos lunettes de sécurité. Je le sens pas. Voici… la super batterie ! Est-ce que… ça marche ? Oui, j’ai bien l’impression. Oui. Je vais augmenter la puissance. Tom, vous êtes un génie. Vous avez vu ? Oui ! Augmentez ! D’accord. Nous sommes à 35%. Poussez encore. Ce n’est pas très prudent. Vous êtes payé à réfléchir ? Epic Industries exigent
des résultats épiques ! Tenez bon, M. Willis. Lâchez ça ! Réagissez ! Désolé, messieurs. D’autres tests sont nécessaires. Mais tout compte fait, c’était un succès. Quelle coiffure épique ! Dégagez d’ici ! Je suis licencié ? Vous êtes la personne
la plus licenciée dans toute l’histoire du licenciement. Je ne veux plus vous revoir ! Très bien. Je récupère mes affaires. On vous les enverra. Partez d’ici avant
que je prévienne la sécurité. Salut, Tom. Salut, Barry. M. Sato, je suis désolé. Je peux
récupérer mon téléphone ? Sécurité ! Vous voulez voir
mes ciseaux solaires ? Tom ? – Salut.
– Salut. Tu es déjà rentré ? Oui, euh… C’est marrant… T’as été viré ? Oui, j’ai été viré. C’est moins drôle
quand je le dis. – Désolé, chéri. Ça va ?
– Oui. Mon patron est souvent ridicule.
Là, c’était épique. Je peux maintenant me consacrer à mes inventions révolutionnaires ici, à la maison. Et t’aider pour le ménage. Ça va aller.
Ça roule pour moi au bureau. Bonne nouvelle. Je vais préparer le dîner. Non, je l’ai déjà préparé. – Vraiment ?
– Oui. C’est le détecteur de fumée ? Le dîner est prêt. Alors… Ça s’est bien passé l’école ? Tyler. Ici la Terre. Ton père demande
comment s’est passée l’école. Ça va. Super. Je peux sortir de table ? Bien sûr, chéri. Dis-moi si tu as faim
plus tard, d’accord ? Salut. Salut. Ça va ? Plus ou moins. Si tu es prêt, et seulement si tu es prêt, on peut acheter un autre chien. Un autre chien ? Je ne veux pas un autre chien. Rien ne pourra le remplacer. Il me manque tellement. Je sais, mon ange. Il nous manque aussi. Je veux qu’il revienne. Est-ce qu’il reviendra ? J’aimerais tellement
pouvoir faire quelque chose. Mais je ne peux pas. Ça fait très mal. Viens par là. Laisse-toi aller, ça fait du bien. Regarde-moi. Je suis passé par là aussi. Et c’est très dur. Mais ça passera. Tu te sens mieux ? Allez, au lit. Ça… c’est pas bête, M. Austin. Où est papa ? Dans le garage. Chérie. Je t’emprunte le grille-pain. Il fait quoi ? Je ne sais pas. Tant qu’il ne cuisine pas. J’ai entendu. Et j’utiliserai peut-être
des pièces de ton vélo. Quoi ? Maman ! Hé, papa ! Papa ? Ça va là-dedans ? Hé, Tyler ! Ta mère est avec toi ? – Je suis là.

– Salut, chérie ! Ne bouge pas fiston, j’ai une surprise pour toi ! Salut. Qu’est-ce qu’elle a, la voiture ? J’ai pris quelques pièces. – Pourquoi ?
– Tu verras plus tard. Je vous présente ma dernière
et plus grande invention. Le RK nain ! C’est quoi ? R pour “robot”, “K nain”, pour petit chien. Pigé ? C’est un chien robotique. Regardez ça. Super invention, papa. Il y a des problèmes d’alimentation
à régler… Ce type de robot
est très énergivore. C’est génial, chéri.
Je vais… Je vais te laisser nettoyer. Je vais faire le dîner. Je peux le faire. Non. S’il te plaît. D’accord. Y a un os sur ta voiture ? Barry ? Je peux regarder.
J’ai pris des cours en ligne. J’ai pas eu l’exam. Non, ça va aller. Qu’est-ce qui t’amène ? M. Willis voulait
que je remballe tes affaires et que je te les ramène. Voilà. Merci. Attends… Tu as récupéré la batterie ? Oui, il y a aussi une agrafeuse. Non, tu ne comprends pas. C’est la solution à mon problème. Tu bosses sur quoi ? C’est ma dernière invention. Un chien robotique. Ah oui ? Il n’a pas l’air en forme. T’aurais dû le voir tout à l’heure. Il fonctionnait parfaitement. Il y a des problèmes d’alimentation. Mais ceci va tout régler. Je vais y aller avant que tu ne m’électrocutes. Mais avant,
voilà un cadeau pour toi. Ce sont mes ciseaux solaires. Ça peut toujours servir. Franchement, merci beaucoup. Pas de souci. Bon courage pour ton “Robo-Chien”. Robo-Chien. Robo-Chien. Il faudrait que… je renvoie la chaleur produite et que je la réintègre au processeur. Mais comment ? À moins que… que j’aie un… panneau solaire ? Barry, tu es peut-être un génie. Température stabilisée,
regain de puissance. C’est bon. Ça y est, j’ai réussi. Le vison de mamie ? Désolé, mamie. Tu me manques, bonhomme. Chien ! C’est toi ! Je t’aime ! Moi aussi, Tyler. Tu l’aimes ? Quoi ? Tout va bien ? Chien ! Pas tout à fait. Bonjour Miranda. C’est quoi, ça ? Je vous présente… Robo-Chien. Robo-Chien. Robo-Chien ? Je m’appelle Robo-Chien. Comment as-tu fait ? Ça a été tout seul
quand j’ai compris comment canaliser l’énergie
de la batterie sans mettre le feu à la maison. Pourquoi il ressemble à Chien ? Tu voulais qu’il revienne. Et ramener un chien à la vie est techniquement impossible. Sauf si ton père
en fabrique une version robotique. Il possède certains traits de Chien. Mais il ne mange pas, ne dort pas, ne mâchouille pas et ne fait pas ses besoins
dans la maison. Ça me plaît ça. Je m’en doutais. – Il est pas super cool ?
– Je suis super cool. Je suppose… Je vous laisse faire connaissance. Bonne nuit, champion. Bonne nuit, Tyler. – File te reposer.
– J’y vais. Tyler. Il essaie juste de te réconforter. Je sais. Mais c’est… bizarre. Essaie de faire un effort. Vous deviendrez sans doute amis. Ce serait génial ! J’en doute fort. – Bonne nuit.
– Bonne nuit. Je t’aime. Moi aussi. Moi aussi, Miranda. D’accord, c’est un peu bizarre. Je te préviens. Je me fiche de ce qu’ils disent. Nous ne serons jamais amis. Jamais. Pourquoi pas ? Premièrement, tu ne clignes pas des yeux. Tu n’y arrives pas ? Cligner des yeux ? Regarde. Comme ça. Comme ça ? Oui. Deuxièmement ? Deuxièmement, tu n’es pas un vrai chien. C’est correct. Tu n’agis pas comme un vrai. Tu m’apprendras ? Pourquoi ? Pourquoi pas ? Parce que. Quoi ? C’est bizarre. Je ne veux pas être bizarre. J’aimerais ressembler à un chien. Aide-moi. Peut-être. On en reparle demain. Au dodo. Pas envie de réfléchir. C’est quoi, ça ? Ce sont mes yeux. Des phares ? Affirmatif. Des phares dans les yeux ? C’est pour éclairer la nuit. Tu peux les éteindre ? Les vrais chiens n’ont pas ça. Désolé. Merci. Bonne nuit. Bonne nuit, Tyler. Alors ? Ça va avec ton nouveau copain ? Je te l’ai déjà dit, maman. Ce n’est pas mon ami. Pardon. Quelque chose de prévu ? Je lui apprends
à être un vrai chien. Leçon n°1 : “Pas bouger”. Regarde. Robo-Chien. Pas bouger. Génial, non ? Il ne bougera pas jusqu’à : “Allez”. Et là, regarde. Debout. Pas bouger. Trop marrant. Il y passerait la journée. Si tu ne veux pas être gentil, fais quelque chose de productif,
comme ranger ta chambre. Bon, d’accord. Je vais jouer avec lui. Après ta chambre. D’accord. Allez. Je peux aider ? Je ne sais pas. Tu peux ranger ? Affirmatif. Cool. J’aspire le tapis. Tyler ! Tu fais quoi ? Je joue. Ce n’est pas à lui
de ranger ta chambre. Ça change quoi ? Ton père t’a fait un chien, pas une femme de ménage. Pourquoi a-t-il un aspirateur
dans le derrière ? Je ne sais pas ce qui
passe par la tête de ton père. J’étais au niveau 50. J’en ai rien à faire. Je voudrais que tu emmènes
Robo-Chien dehors pour lui apprendre
à être un vrai chien. – Allez !
– D’accord. Allez, Robo-Chiant. “Robo-Chien.” Robo-Chien. Commençons par le début. Voyons voir. Assis. Pas mal. Quelque chose cloche. Je sais. Fais ça. Pourquoi ? Les chiens font toujours ça. Comme ça ? Au poil. Couché. Bien. On va passer au cran supérieur. Donne la patte. C’était quoi, ça ? C’est ma cinquième patte. T’as combien de gadgets ? J’ai plus de 42 accessoires,
dont la vision nocturne, des capteurs thermiques, la Pierre de Rosette,
un aspirateur et un GPS. D’accord, j’ai compris. On continue. Voici une balle. On joue à “va chercher”. Quand je la lance, tu dois courir et me la ramener. Pourquoi ? C’est ce que font les chiens. Je suppose. Tu es prêt ? Affirmatif. Comme ça ? Tu fais quoi ? Tu dois courir et la ramener. Pourquoi ? Parce que c’est drôle. On réessaie. Eh ben ! C’était rapide, mais… c’est un début. Ça devient ridicule. C’est censé te distraire
encore et encore. Tu n’as pas dit
que c’était marrant ? Laisse tomber. On essaie autre chose. Je sais ! Bon. Attrape un côté. Avec les dents. Et maintenant ? Tu dois me le prendre. Tu vois ? Tu n’y arrives pas. C’était marrant. Encore, encore ! Non. Non, merci. Si on jouait à un truc… moins dangereux ? Comme quoi ? Je sais ! Courir après les voitures. Pourquoi ? Tu veux ressembler à un chien. Affirmatif. Y en a une, là. Vas-y. Qu’est-ce qui se passe, bon sang ! Robo-Chien ! Lâche la voiture ! C’était drôle. Je sais où on peut aller. Où est-ce qu’on est ? Au parc pour chiens. Tu apprendras beaucoup ici. Je dois faire quoi ? Tu ne peux pas parler. Tu peux te balader et regarder les autres chiens. Voir ce qu’ils font. Qu’est-ce qu’il fait ? Il sent ton derrière. Pourquoi ? Je ne sais pas. Les chiens font ça
pour mieux se connaître. Tu as du succès ! Étrange… Pas autant que t’entendre parler ! Désolé. Va chercher ! Je l’ai. Un grand pas pour les chiens ! Il est tard. On rentre. Ça commence à rentrer. Mise en route du GPS. Continuez tout droit pendant 90 mètres,
puis tournez à gauche.
Je sais où je vais. Tournez à gauche dans 89 mètres. Arrête, c’est énervant. Tournez à gauche dans 88 mètres. C’est Chloé ! C’est qui ? La fille que j’aime. Tu as senti son derrière ? Non ! Tu aimerais ? C’est dégueu ! – Mais…
– Tais-toi, s’il te plaît. Salut, Tyler. Salut, Chloé. Tu as un nouveau chien ? En quelque sorte. Il ressemble à Chien. Comment il s’appelle ? Robo-Chien. Et son vrai nom ? Robo-Chien. C’est un chien robot
que mon père a fait. C’est… cool. – Tu ne me crois pas ?
– Non. Regarde. Parle. C’est mignon comme tour. C’est pas un tour. – Tu fais quoi, là ?
– Je rentrais. Je peux marcher avec toi ? Oui ! Je veux dire, bien sûr. Allons-y. – Merci de m’avoir accompagnée.
– Pas de problème. Tu fais quoi demain ? Je lui apprends des trucs. Je vais en ville. On se croisera peut-être ? Carrément. D’accord. À demain. T’as entendu ? Elle m’a invité à sortir. J’ai un rencard. C’est trop bien ! J’ai un rencard. Me regarde pas comme ça. C’est toi le chien robot. Salut ! Tu as passé une bonne journée ? Ça va. Et toi, Robo-Chien ? Le son ne marche plus ? Il s’est arrêté
de parler d’un coup. C’est bizarre. Voyons voir. Aboie. C’est étrange. Il n’y a pas de raison. Tout semble en ordre. Il faudrait activer le son. Moins fort ! Arrête d’aboyer ! Pourquoi est-ce qu’il aboie si fort ? Je ne voulais pas
qu’il aboie si fort, mais j’ai trouvé des enceintes dans le grenier. Attention aux oreilles. Robo-Chien, aboie s’il te plaît. Alors, Robo-Chien, qu’avez-vous fait aujourd’hui ? Tyler m’a appris
à être un vrai chien. Vraiment ? Et comment ? Robo-Chien, montre à papa
que tu l’aimes. Nom d’un petit robot ! Tyler, dis-lui d’arrêter. J’ai fait une bêtise ? L’affection humaine
ne se montre pas comme ça. Comment ? Comme ça. Donne la patte. Affirmatif. Vous voyez le bazar ? On peut régler ça. Quoi d’autre ? Robo-Chien… Lèche mon visage. Lécher ton visage ? C’est comme ça que les chiens montrent leur affection. Affirmatif. Bon. C’est parti. C’est comme faire du toboggan
aquatique sans eau ! Y a une trace ? – Non, ça va.
– Ça se voit à peine ! Vous allez adorer
notre prochaine innovation. C’est tout simplement… Allô ? Quoi, Jérôme ? L’investisseur japonais s’est retiré. Il s’est quoi ? Il a dit qu’il n’avait
pas confiance en vos produits, mais… il aimerait travailler avec vous
sur la super batterie. La super batterie ?
C’est la solution ! Où est Belch ? Juste ici, monsieur. Il me faut cette batterie. Je l’ai donnée à Tom. Comment ça ? Je lui ai rendu ses affaires, sans quoi j’étais viré. Je m’en fiche ! On est au bord de la faillite ! Allez la récupérer, ou je vous vire pour de bon ! Pas de problème. Vous voulez une pastille ? Non ! Allez chercher cette batterie ! Ah, tout de suite ? D’accord. J’y vais. Vous avez vécu tout ce temps sans vous blesser ? Comment ça ? Tout va bien ! Papa, regarde ça ! Tu lui mets la patée ! Je vais vérifier sa batterie. Voyez-vous ça ! Pas de fuites, tout est parfait. La batterie ! Tu veux manger ? Je rejoins une amie en ville. Une amie ? – Tu as besoin d’argent ?
– Non. J’ai mon argent de poche. Prends quand même un peu. Tu pourras payer
une glace à Chloé. Qui est cette Chloé
dont tu parles ? Tu sais, ta mère et moi avons été jeunes. Tout ce que tu traverses, nous l’avons traversé. Sauf peut-être… le chien robotique ! Bon rencard ! Ce n’est pas vraiment un rencard… Appelle ça comme tu veux ! Tel père, tel fils ! Ouais. C’est pas vrai…
Il manque la chaîne ! Je me coordonne grâce à elle. Comment on va faire ? Tu permets ? Accroche-toi. Ça va intéresser M. Willis. Tu es prêt ? Oui. Euh… comment ça ? Il me faut ce chien. Tu as aimé ? C’était… génial ! Merci. Évite de parler
quand on est en ville. Ça attire l’attention. – Salut.
– Salut. Salut, Robo-Chien. Il ne parle toujours pas ? Je lui ai dit d’éviter en ville. Ça fait plus vrai chien. Dis quelque chose Robo-Chien. Allez, sérieux. Il est drôle ! Tu trouves ? Ça te dit de manger un gâteau ? Oui. Ah bon ? Oui. Pas bouger, Robo-Chien. On le laisse ici ? Oui. Regarde. Tu lui as appris ça ? Je t’ai dit, c’est un robot. D’accord. Salut, toutou. Salut, toi. Je veux juste que tu me suives. Allez, viens avec Oncle Barry. On y va. D’accord. Tu es joueur, toi ! Regarde ça ! Allez ! Attrape ! Allez, hue ! Allez, chienchien ! Écoute, toutou,
c’est tout simple, viens faire un tour avec moi. Ça sera rapide. Ça rate même avec les chiens. Tu fais le malin ? Tu vas voir. Je fais quoi ? Je me mets à ton niveau,
j’ai besoin de toi. Tu permets ? La batterie doit être là. Qu’est-ce qu’il fait ? Pervers ! Il y a rien à voir. Très bien, toutou. C’est ta dernière chance. Tu viens ? Continue comme ça. C’est la fin ! Il est là ! C’est cet homme. Revenez ici. – Merci.
– Pas de quoi. Viens, Robo-Chien. Il y a eu de l’animation pendant notre absence. Tu peux parler ! Allons à l’animalerie. Je ne te ferai pas de mal. Il me faut cette batterie. Je t’ai eu ! Où allez-vous ? Je suis de la fourrière. Ce chien n’est pas tatoué. Il vient avec moi. La fourrière, hein ? Je suis en civil. Pour le récupérer, venez avec vos papiers
à la fourrière. Et les vôtres ? Pardon ? Vos papiers. Un justificatif. Prouvant votre profession. Tu veux une preuve ? Mes papiers… Robo-Chien, pas bouger ! Il est lourd. Je vais devenir méchant. Désolé, gamin.
Je pars avec ce chien. Volume maximum, Robo-Chien. Aboie ! Je t’aurai ! Toi et ton Robo-Chien ! Robo-Chien ! Ça va ? Baisse le volume. Ça va ? Quoi ? On y va ? Oui. Allez, viens. C’était marrant. Oui, on se refera ça. Ce serait super. À plus. J’allais oublier. J’ai un truc pour Robo-Chien. Voilà. C’est officiel. Dis merci à Chloé. Merci. Tu vois. Je te l’avais dit. Le dîner est prêt ! Je dois y aller. Au revoir. – On y va.
– Elle nous a pris dans ses bras. Elle nous aime bien ? Je pense que oui. Elle m’aime bien. Elle me préfère. Pourquoi ? Elle m’a offert un collier
avec mon nom. Que diable vous est-il arrivé ? C’est Robo-Chien. Pardon ? Oui. Qu’est-ce que c’est
que ce machin ? C’est un chien robot. Je n’ai pas le temps
pour ces bêtises ! Et la batterie ? Je cherchais la super batterie, mais Tom a fait ce chien robot appelé Robo-Chien. Le nom, c’est moi. Il a des supers pouvoirs : il court vite et s’immobilise. Finalement, il a arraché mes vêtements et je n’ai pas la batterie. En clair, Austin a fabriqué
un chien robotique et se sert de la batterie
pour l’alimenter ? C’est ça. Donc il l’a fait marcher ! S’il se sert de cette batterie pour alimenter ce chien robot, on pourrait s’en servir
pour alimenter de grandes choses. Une source d’énergie capable d’alimenter toute la ville ! Et cette batterie m’appartiendra ! Dehors ! Tu me manques. C’est une émission ? C’était une vidéo pour Chien. C’est pour montrer de l’affection ? Je suppose. Je peux la regarder ? Si tu veux. Je m’appelle Tyler Austin. Voici mon chien. Il s’appelle “Chien”. Ton téléphone sonne. Qui t’appelle si tard ? C’est M. Willis. M. Willis. Ici, Tom. Mon cher Tom… Je peux faire quelque chose ? J’ai une bonne nouvelle
pour vous ! Que diriez-vous
de revenir travailler pour moi en échange d’un salaire conséquent ? Eh bien, j’apprécie votre offre, mais depuis
que vous m’avez “laissé partir”, je me suis rendu compte à quel point je n’aimais pas votre entreprise. Je me consacre
à mes travaux personnels. Je comprends. Et si je vous payais pour financer vos projets ? Comme ce fameux projet de super batterie. Vous savez bien
que la super batterie n’est pas au point. Vous aurez bien le temps
de l’améliorer. J’aimerais que vous me la vendiez. Je ne comprends pas. Ce n’est pas compliqué ! Je vous paie,
vous me donnez la batterie. Eh bien, M. Willis, je dois refuser. Et… je regrette sincèrement. Oui, vous le regretterez. Pardon ? J’ai dit, “bonne soirée” ! Je suis sûr
que nous nous reverrons. Très bientôt. Qu’est-ce qu’il voulait ? Il veut acheter la batterie. Celle de Robo-Chien. Pour quoi faire ? Je ne sais pas. Ça a donné quoi ? Rien de bon.
Il a refusé de vendre ! Je devrai lui forcer la main. Comme dans un bras de fer ? Non ! Je devrai utiliser d’autres moyens
pour obtenir cette batterie. Le brevet pourrait vous appartenir puisque Tom travaillait pour vous. Répétez ça. Il travaillait chez vous, donc vous êtes propriétaire
du brevet. Belch, vous êtes un génie ! Je le pense aussi. J’appelle mon avocat et la batterie sera à moi ! C’est génial ! Attention ! Prépare-toi
à une attaque tonnerre ! J’ai gagné ! Le dîner est servi. J’arrive, maman. C’est papa qui a cuisiné ? J’ai entendu ! Non. D’accord… Je dois y aller. À plus tard. Excusez-moi. J’aimerais projeter
une vidéo de Tyler. Quoi ? J’ai fait une vidéo sur toi
avec les images de ma base de données. Il peut faire ça ? Je savais pas. C’est pour montrer mon affection. – Vous voulez voir ?
– Avec plaisir. Voici Tyler. C’est mon meilleur ami. Regarde ça. Prends une carte. Il fait des trucs marrants,
joue avec moi.
Attrape ça, Robo-Chien. Renvoie-le le plus fort possible. Il aime aussi chanter. Chloé est trop drôle ! Il adore danser. Il aime beaucoup Chloé. Il sentira son derrière. C’est bon ! Éteins ça ! Ce n’est pas fini. Arrête, j’ai dit ! J’y crois pas ! Quelque chose ne va pas ? Je dois y aller. D’accord… À plus tard. Bonne nuit. Ça ne va pas ? Ce robot stupide.
Voilà ce qui ne va pas. Je t’ai énervé ? Énervé ? Je suis en colère ! Tu m’as humilié devant Chloé. Ah bon ? Non, c’était gentil. Oui, elle a apprécié. Apprécié ?
Elle se moquait de moi ! Pourquoi tu as fait ça ? Pour lui montrer notre amitié. Notre amitié ? Nous ne sommes pas amis. Tu n’es qu’un tas de boulons
que mon père a trouvé dans le garage. Couvert de fourrure
pour te déguiser en chien. Tu sais quoi ? T’en es même pas un. T’en seras jamais un ! Arrête d’essayer. Tyler ! Tu vas le blesser. Il m’a blessé aussi. Ce n’est qu’un robot. Il n’a pas de sentiments. Pas vrai ? Tu files dans ta chambre. Tout de suite. – D’accord.
– Maintenant. Il ne pense pas ce qu’il dit.
Il est juste énervé. Viens à l’intérieur, d’accord ? C’est M. Willis ? Que fait-il ici ? Que faites-vous là ?
Je ne veux pas vendre. Qui parle de vendre ? Je vais me servir. Pardon ? Voici le contrat stipulant
que vous avez travaillé pour moi. Il indique que ce qui est fait
dans mon entreprise m’appartient de droit. Donc, ce toutou m’appartient. Désolé, mais Robo-Chien appartient
à mon fils. Vous ne le prendrez pas. Je ne veux pas de ce cabot, c’est la batterie qui m’intéresse. Tu entends ça ? Donc, vous pouvez me la donner ou j’engage un procès
et vous fait saisir. Je finirai par l’avoir ! Va pour le procès alors. Remballez votre contrat et dégagez de mon allée. Vous allez le regretter, Austin. M. Willis ? Ne leur faites pas de mal. C’est ce que vous voulez ? Prenez-la. Robo-Chien ! Tout va rentrer dans l’o… Robo-Chien. Robo-Chien. Réveille-toi ! – Robo-Chien !
– Désolé pour ton chien. Ce n’est pas contre toi.
C’est le business. Un jour, tu comprendras. Roulez, Belch. C’est de ma faute. Réveille-toi… Salut, Tom. Qu’est-ce que tu fais là, Barry ? Je viens m’excuser. Pour ce que j’ai fait. J’ai honte. Tu devrais, oui. Tout est sans dessus dessous. M. Willis s’est mis à crier et à m’insulter. Je regrette de l’avoir aidé. T’inquiète pas. Je m’en doute bien. Tu veux de l’aide ? Si tu as 25 batteries automobiles
dans ta poche… Euh, non… Mais j’ai ça. C’est bien ce que je crois ? Si tu crois
que c’est la super batterie. Oui, c’est ça ! Elle est en pièces. Willis a pris des morceaux. C’est pas grave. On va pouvoir réparer. Et toi, mon ami, tu es pardonné. Mettons-nous au travail. – Barry !
– Désolé. Je n’aurais pas dû… C’est de ma faute. Je… suis… Robo-Chien ! Robo-Chien ? Tu l’as réparé ? On l’a réparé. – Barry a ramené la batterie.
– Barry ? Hello ! Eh, c’est l’homme de la fourrière ! Vous vouliez voler Robo-Chien. Vous prétendiez être
un ramasseur ! C’est possible… C’est un menteur,
dis-lui de partir ! Barry a fait des erreurs. Mais il est désolé et c’est notre ami. Oui, je suis gentil.
Et je suis désolé. Bonjour, Tyler. Robo-Chien ! Tu es vivant. Pas tout à fait. Je ne suis
qu’un tas de boulons. Excuse-moi
de t’avoir dit ça. Tu sais quoi ? Tu es le meilleur
tas de boulons que je connaisse. Et tu es le seul ! Je t’aime, mon pote ! Moi aussi, Tyler. Merci pour la batterie. Pas de soucis. Comment l’as-tu récupérée ? Il n’en a plus besoin.
Il en a une. Comment ça ? Lui et le client en ont fait une version géante. Ils vont l’inaugurer en ville. Le maire sera là. – Une version géante ?
– Oui. – Oh, non…
– Quoi ? Ils ne pouvaient pas savoir comment intégrer
le panneau solaire. Ça peut surchauffer et exploser. Elle est grande ? Je dirais qu’elle est grande
comme… un bus ! Une batterie si grande peut dévaster la ville. Je dois prévenir M. Willis. Téléphone de M. Willis. Ici Jérôme. Jérôme, c’est Tom Austin. Je dois immédiatement
parler à M. Willis. Il est occupé et je ne pense pas
qu’il veuille vous parler. Je lui dis
que vous portez ses habits quand vous sortez du pressing ? Vous n’oseriez pas. Bien sûr que si. Quelqu’un pour vous. – Qui est-ce ?
– Tom Austin. Je peux vous aider ? Barry m’a parlé de l’inauguration. Belch ? Où est cet énergumène ? Il est avec moi. Vraiment ? Passez-le-moi. C’est pour toi. Ici Barry. Vous êtes viré ! Repassez-moi Tom. Oui, monsieur. Ici Tom. Dépêchez, j’ai du pain
sur la planche. Il faut annuler l’inauguration. La batterie est dangereuse.
Vous ne comprenez pas. De quoi parlez-vous ? La batterie marche
sur votre chien robot. Parce que je l’ai retravaillée. Retravaillée ? C’est du sabotage industriel. Du sabotage industriel ? Laissez-moi deviner. Vous voulez que je vous paie
pour la bricoler ? Quoi ? Non ! Arrêtez votre chantage. Mes experts s’en occupent. Tout va bien se passer. Écoutez, c’est dangereux. Au revoir, Tom. La sécurité doit empêcher
Belch et Austin de venir à l’inauguration. Très bien, monsieur. Il va le faire. Des gens sont en danger. On doit l’arrêter.
Tu es avec nous ? Oui. – Et toi ?
– J’ai rien à perdre. – Et toi, Robo-Chien ?
– Affirmatif. Messieurs. Sauvons la ville. Hourra ! Nous voici devant Epic Industries. M. Willis ! Un petit indice concernant cet événement mystère ? C’est épique ! – Un événement épique.
– Très bien. Dites-nous en plus concernant cet “événement épique”. Vous le découvrirez
bien assez tôt. Pourriez-vous
combler les doutes et les spéculations
de tous ces journalistes concernant
ce fameux événement. À mon avis,
ils vont rester bouche bée car j’annonce ouvertement… J’annonce ouvertement que cet événement
sera le plus spectaculaire que vous et tout le monde ici ayez jamais vu. Et maintenant, je vais entrer pour voir le maire. Un grand discours pour un petit homme. Restez en direct avec nous ! – Comment entrer ?
– Je ne sais pas. Il faudrait faire diversion. Qu’est-ce que tu fais ? Je fais diversion. Pourquoi il enlève ses habits ? C’est un homme
bien étrange, fiston. Regardez-moi ! C’est scandaleux ! Plus un geste ! C’est aussi un génie. On y va. Ils nous ont repérés. T’inquiète pas. On s’en occupe. Tu es sûr ? Bonne chance, Tom. Merci, fiston. C’était toi ? Pourquoi tu cours ? C’est quoi ton problème ? Tyler, baisse-toi ! On y va. Venez me chercher !
Je suis au portail. Où allez-vous ? Mesdames et messieurs,
approchez. La présentation de l’innovation
d’Epic Industries va bientôt commencer. Merci. – Pardon, patron.
– Attrapez-le ! Reviens ici, gamin ! – Arrête-toi !
– Pas bouger. On va l’avoir. Désolé ! Aïe, mon dos… Mesdames et messieurs… Allez, bonhomme, ça commence. Je vous présente un homme, je dirais même… un visionnaire. Il a, à lui seul, changé la vie
de nombreuses personnes, la mienne y comprise. Son charme
et son sens des affaires sont inégalés
à l’heure d’aujourd’hui. Merci… Merci pour ce… ce discours très humble,
Jérôme. – De rien.
– Allez vous asseoir. Mesdames et messieurs. Quand j’étais petit, j’avais des rêves comme vous, dans le public. Je rêvais d’être plus important que les autres. Je rêvais que les gens se demandent comment ils ont survécu
sans ma création ? Je rêvais de créer quelque chose
de particulièrement épique. Aujourd’hui,
je ne vous présente pas juste les bribes d’un rêve. Aujourd’hui,
je vous présente une réalité. Je vous présente une technologie qui symbolise réellement tout ce que mon entreprise défend. La… La… La… – Jérôme !
– Pardon. La batterie super épique ! Avec cette batterie, vous n’aurez plus jamais besoin des sources d’énergie
traditionnelles. M. le Maire. Me feriez-vous l’honneur
de la mettre en marche ? Bien sûr. Arrêtez ! Ne faites pas ça. Que se passe-t-il ? Ne faites pas attention. C’est un employé mécontent que j’ai licencié… Un employé mécontent
que j’ai licencié pour vol. Monsieur le Maire, si vous l’allumez, la moitié de la ville explose. Écoutez mon père ! C’est lui, l’inventeur. Vraiment ? Rassurez-vous, ce n’est pas dangereux. Ça a été vérifié par mes experts. Pas vrai, Bud ? Ça a l’air dangereux. Nous devrions décaler
à plus tard. Il n’y a aucun risque.
Regardez. Non ! Vous voyez ? C’est pas magnifique ? Ils ont réussi ? Pas de panique,
gardez votre calme. Ça va exploser ! Alerte, aux abris ! Prends Robo-Chien
et emmène les gens en lieu sûr. Et toi ? Je vais essayer de l’éteindre. Fais attention. Retournez dans vos voitures,
messieurs dames. Éteignez ça, Willis. Je peux pas. – Pourquoi ?
– J’ignore comment. Et le bouton d’arrêt d’urgence ? Je l’ai enlevé pour économiser ! Mais c’est débile ! Pourquoi vous avez fait ça ? Je ne voyais pas de raison
de l’éteindre. Dans ce genre de situation,
c’est utile ! Je ne vois pas pourquoi ça marche dans votre machine et pas dans la mienne. C’est exactement la même chose. Attendez ! Exactement pareil ? Oui, sauf le bouton
d’arrêt d’urgence. J’ai une idée. Si on enlève ça à temps, on pourra diminuer la puissance. M. Sato, c’est juste un petit contretemps. Vous êtes un idiot ! Ce n’est pas un contretemps ! C’est une vraie catastrophe ! Ces fusibles sont bloqués ! L’explosion sera peut-être amoindrie. Papa ! Aide mon père. – J’aide les gens.
– OK ! Regardez, c’est magnifique ! La plus grande invention de tous les temps ! Arrêtez de rire. Fuyez ! Tom, va-t’en ! M. Willis ! Papa. – Ça va, papa ?
– Oui, fiston. Et toi ? Oui, ça va. Où est Robo-Chien ? Je ne sais pas. Fiston… Je suis désolé. Ça va. Il s’est sacrifié pour te sauver. C’est un vrai héros. C’était mon ami. Robo-Chien ! M. Willis… Il est mort ? Robo-Chien, réanime-le. Attention. Que… Que s’est-il passé ? Robo-Chien vous a sauvé. Vraiment ? Je n’en reviens pas ! Merci, Robo-Chien ! Je vous dois des excuses,
à vous et votre famille. L’amour du pouvoir et de l’argent
m’a rendu aveugle. J’ai oublié
que je faisais du mal aux gens. Vous me pardonnerez ? Bien sûr, M. Willis. Je risque d’avoir des ennuis
avec le maire. Et moi, avec ma femme… Robo-Chien. – Appelle maman.
– Appeler maman.
Il faut que tu me montres
ses gadgets. Voilà, c’était notre aventure. M. Willis dut faire
des travaux d’intérêt général
pour avoir menacé la ville. Ensuite, il a sauvé son entreprise grâce à sa dernière création : des figurines de Robo-Chien ! Elles firent fureur à Noël. En deuxième position :
la spatule à énergie solaire.
Une invention
de notre cher Barry Melch.
Vous pouvez cuisiner
directement sur la spatule !
La réputation de la batterie faite, mon père fut primé. Il reçut des récompenses
dans le domaine de l’énergie.
Moi, j’ai ouvert mon cœur
à un nouvel ami.
Ce nouvel ami, est Robo-Chien. Le meilleur chien robot
de toute la terre.
Bon anniversaire Robo-Chien. Super boulot, petit ! Ce que j’ai préféré,
c’est la partie sur moi. C’était bien. J’ai adoré ! Bon ! Vous êtes prêts ? Chloé t’a léché. Elle t’aime bien. Oui. Je crois bien. Et c’est grâce à toi ! Tu es mon meilleur ami. Bon anniversaire. Merci.
On joue à la balle ? C’est parti ! Viens ! Adaptation :
Betty Serandour Sous-titrage :
AGM Factory

Recevez en Priorité les Meilleures codes Promo Amazon sur les jouets robots avec des réduction allant jusqu'à -70%

PrénomEmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top des Ventes Amazon

Voici Le Top 50 des ventes en Robot Jouet sur Amazon en Temps Réel

Voir en Direct >>>

×